DES DIRECTEURS

à propos

Ulrike Weissenbacher

Le paradoxe de la vie - j’ai démarrée en échappant tout juste mon avortement et cela est devenu le point de départ d’une vie de recherche du sens de notre existence… 

 

Issue d’une famille ouvrière, les préjugés ont failli me « formater », dès la primaire, « pas apte à faire des études ». Par chance j’ai été « sauvée » par une institutrice qui croyait en moi, mais, un sentiment d’infériorité et de doute de moi m’accompagnait et teintait même mes meilleures réussites. Dès mon enfance j’ai connu l’amour, la connexion et la perte prématurée insupportable, les disputes violentes omniprésentes et une grande bienveillance, le sentiment d’être seule et inexistante, la présence paternelle teintée par l’agressivité et l’alcool et sa joie de vivre aussi. Résultat ? D’abord les autres, être forte, ne pas ressentir, mais aussi une grande sensibilité. 

 

Face à cette complexité, j’ai cherché : D’abord à m’en sortir seule et à vouloir sauver les autres. J’ai « avalé » la psychanalyse, la gestalt, les humanistes, la PNL… et puis, dans ma quête de transcendance, les enseignements védiques et taoistes. La rencontre de maitres spirituels et un travail sur moi m’ont transformée… 

 

J’ai choisi d’aider les autres à développer leur plein potentiel et j’ai appris à m’aimer et à calmer cette grande exigence envers moi-même. Ouvrir mon cœur et être pleinement présente pour apporter de l’amour, de l’humour, le sentiment d’être rassasié, entouré et aimé a ce qui est blessé en nous est une source de joie pour moi. 

 

L’intégration de ce savoir être des humanistes, le savoir-faire des cliniciens, l’efficacité des toutes récentes approches de la Psychologie Energétique et de le transmettre, c’est ma grande passion.

Et qui sait, peut-être ça devient aussi la votre ? 

Yves Wauthier-Freymann

L’humain, les questions existentielles, la vie, la mort, le sens de la vie, la nature, les étoiles, les mythologies, les chevaux, les arts martiaux, le japon, la judaïté, l’islam, les religions, la poésie, les livres, les livres, les sport, les livres, le fantastique, la science-fiction, les sciences, les sciences de l’humain, les livres, l’humour, l’amour, les gens…

 

En gros, voici quelques pistes qui définissent le besoin boulimique d’apprendre, de comprendre, de donner du sens qui m’a habité notamment pour combler un grand vide affectif … et, très rapidement, j’ai été attiré par l’humour décalé, noir, british et les monthy python…

 

J’étais un enfant très timide et hyper sensible… Très tôt, avant mes 6 ans, je me suis beaucoup questionné sur le sens à donner à la vie à la mort… J’étais maltraité, sans pouvoir comprendre toute la portée de ce que je vivais et encore moins avoir la capacité à l’exprimer, à le digérer mais, d’un autre côté, toute cette réflexion et expérience de vie m’a amené à mettre en avant les valeurs humanistes et l’humain…

 

Et bien naturellement, c’est ce qui m’a amené à m’intéresser de plus en plus au fonctionnement de l’humain, les réseaux, le travail sur soi au travers de l’introspection, de la psychanalyse, des approches humanistes et, de fil en aiguille, par ma pratique et mon intérêt pour les arts martiaux au ki et aux approches mixant les arts de l’humain orientaux et occidentaux.

 

J’en suis arrivé à me spécialiser dans ce nouveau courant particulièrement efficace en terme de traumas qu’est la psychologie énergétique et les approches psycho-corporelles. Les approches provocatrices, centrées sur le cœur, tel que le travail de Frank Farrelly, David Lake, Steve Wells complètent ce tout, toujours en évolution…

Nous contacter
Abonnez-vous à notre newsletter

Belgique - France